04
2014
Sep

Mariage en jaune et gris : Marie Anne & Anthony

Marie-Anne et Anthony, vous les avez déjà vu sur le blog, lors d’une jolie séance en Martinique réalisée par la très agréable Johanna Marjoux. Le reportage du jour me permet de quitter en douceur ma petite île pour vous présenter le mariage en jaune et gris de nos amoureux.  C’est avec plaisir que je partage avec vous aujourd’hui ce joli mariage en jaune et gris célébré en métropole cette fois.

Merci à Marianne Johanna et Anthony pour ce partage !

Mariage jaune et gris  (1)

Mariage jaune et gris  (2)

Mariage jaune et gris  (3)

Mariage jaune et gris  (5)

Mariage jaune et gris  (6)

Mariage jaune et gris  (8)

Mariage jaune et gris  (9)

Mariage jaune et gris  (11)

Mariage jaune et gris  (12)

Mariage jaune et gris  (13)

Nous nous sommes rencontrés par le biais d’un ami commun à Montpellier (Anthony était en fac de sciences, moi en fac de lettres). C’était il y a fort fort longtemps, dans les années 90 ! Anthony vivait pour la 1ère fois en métropole, le 1er hiver lui a semblé bien rude …
Après 7 belles années d’amitié, nous nous sommes rendus compte que nous étions amoureux lorsque je suis partie vivre à Toulouse.
Peu après, nous avons choisi de partir vivre en Martinique (Anthony est métis) C’était en 2002. Belle surprise en préparant nos cartons … j’étais enceinte de jumeaux. C’est donc le ventre bien rond que j’ai embarqué avec Anthony pour cette nouvelle vie. Agathe a débarqué dans notre vie 4 ans plus tard.

Mariage jaune et gris  (14)

Mariage jaune et gris  (15)

Mariage jaune et gris  (16)

Mariage jaune et gris  (17)

Mariage jaune et gris  (19)

Mariage jaune et gris  (20)

Mariage jaune et gris  (21)

Mariage jaune et gris  (23)

Mariage jaune et gris  (24)

Mariage jaune et gris  (25)

Mariage jaune et gris  (26)

Mariage jaune et gris  (28)

Mariage jaune et gris  (30)

Mariage jaune et gris  (31)

Mariage jaune et gris  (32)

 

  • La demande

Anthony m’a demandée en mariage très pudiquement 10 années après le début de notre relation. C’était assez inattendu et émouvant. C’est assez particulier de se marier aussi tardivement. On peut se demander à quoi ça sert … Nous savions déjà que nous voulions passer notre vie ensemble et que nous étions faits l’un pour l’autre ! Mais le moment était sans doute venu de l’officialiser. J’ai dit oui avec beaucoup d’émotion ! Et les enfants à leur échelle étaient ravis aussi.

 

  • L’entourage

Notre entourage a été d’une aide très précieuse et en particulier mes parents.
En effet, organiser un mariage en métropole depuis la Martinique, ce n’est pas si simple, et surtout ça pousse à faire d’énormes concessions et des choix drastiques au niveau de la déco ! (pour des questions de budget et d’organisation, je me voyais mal envoyer des colis tout au long de l’année 😉
Je ne suis venue qu’une fois en métropole, l’été précédant le mariage et ce pendant une dizaine de jours !
C’est donc sur ce créneau très très court que j’ai choisi ma robe, visité la salle que nous avions choisie, et rencontré tous les prestataires.
Nous avions tout choisi à distance, au feeling car nous fonctionnons surtout à l’instinct, autant dire que les contacts téléphoniques avec les prestataires ont été décisifs. Nous souhaitions une équipe humaine, sensible et chaleureuse. Exit tous ceux qui travaillent à la chaine ou sont impersonnels …
Ensuite, mes parents ont rencontré le max de personnes que nous « sentions » bien et nous avons conclu. Heureusement que mes parents étaient là car pour nous hors de question de miser sur un wedding planner (carrément hors budget)
Au final, nous avons été comblés par toutes les personnes qui nous ont entourés ce 20 juillet 2013.
Nous sommes arrivés en France 10 jours avant le mariage, autant dire que ça a été speed !!!! Anthony a d’ailleurs trouvé sa tenue une semaine avant le mariage ! Et il n’a cessé de courir pendant 10 jours avec mon parrain pour tout finaliser.

Mariage jaune et gris  (33)

Mariage jaune et gris  (35)

Mariage jaune et gris  (36)

Mariage jaune et gris  (37)

Mariage jaune et gris  (38)

Mariage jaune et gris  (39)

Mariage jaune et gris  (41)

Mariage jaune et gris  (42)

Mariage jaune et gris  (44)

Mariage jaune et gris  (46)

 

  • Les préparatifs

Nous voulions quelque chose de simple, de frais et qui nous corresponde vraiment. La seule consigne imposée par Anthony : « Je ne veux pas d’un mariage girly, oublie le rose et tout ce qui pourrait laisser croire que tu es seule à te marier ! ». Ok, j’ai bien noté et nous avons choisi ensemble nos couleurs, jaune, blanc, noir et kraft. Tout a été fait maison, du faire part à la déco, des accessoires au studio photo ….
On y a pris beaucoup de plaisir tous les deux, et même si Anthony était plutôt spectateur … Il était tout à fait partie prenante du projet.
J’ai quand même largement compté sur les doigts de fée et la complicité de ma maman.

 

  • Le mariage

Nous avons souhaité un « petit »mariage, avec notre famille proche, et les amis qui nous sont le plus chers. Nous étions donc 80 si mes souvenirs sont bons, les amis venaient de toute la France, certains ont même pu se déplacer depuis la Martinique ou La Guadeloupe, c’était extrêmement émouvant.

Nous n’avions pas souhaité de cérémonie religieuse, nous ne sommes pas croyants et je respecte trop les convictions des autres pour jouer la comédie en m’unissant à Anthony dans une église. Mais quand même, notre salle de réception était un (magnifique)ancien prieuré, comme quoi on n’échappe jamais totalement à son éducation et à ses référents.
Nous nous sommes donc mariés à la mairie, dans la si jolie petite mairie de mon enfance, là où vivent encore tous mes grands parents, mes parents, mon parrain, bref autant dire que je me sentais bien et que la cérémonie était personnalisée…

Mariage jaune et gris  (48)

Mariage jaune et gris  (49)

Mariage jaune et gris  (58)

Mariage jaune et gris  (57)

Mariage jaune et gris  (50)

Mariage jaune et gris  (51)

Mariage jaune et gris  (53)

Mariage jaune et gris  (55)

Mariage jaune et gris  (54)

Mariage jaune et gris  (52)

  • Votre plus joli souvenir

Aucune idée ….. je n’ai pas eu l’ombre d’une seconde de stress pendant la journée… Tout s’est merveilleusement bien passé malgré les multiples couacs qui ont du avoir lieu et qui auraient du rendre folle la control freak que je suis… genre bouquet de fleurs un peu pourri… bref tout ça ce n’est que du détail
La tête de mon homme quand je suis descendue de la voiture, la main de mon père qui tremblait quand on a remonté l’allée de la mairie, les préparatifs avec ma fille et ma mère, les sourires de ma famille, de mes amis, les éclats de rire des enfants, l’ouverture du bal… ça vaut tout l’or du monde… tout le reste n’est que bagatelle…
J’ai quand même un souvenir spécial… un couple (dont nous ne connaissons toujours pas l’identité) a pris par inadvertance les clés de notre chambre de nuit de noces. Du coup , nous avons pris les dernières clés restant à l’accueil et nous sommes retrouvés dans une chambre minuscule, sans clim ni rideaux et orientée soleil levant, le tout après la fête donc vers 7h du matin…. Impossible de fermer l’œil, nous avons commencé à lire tous les petits mots laissés par les invités…. Puis à regarder toutes les photos du studio photo… c’était merveilleux ! Anthony a réussi à dormir une heure ou deux … et nous sommes retournés à la salle pour la préparer vers 10h30 : nous attendions une quarantaine de personnes le dimanche midi !

 

  • Vos conseils

Un peu bateau sans doute, mais je dirais rester soir même…
Ne jamais céder quand les autres vous disent entre autres « ah bon tu ne te maries pas à l’église ??? tu fais tes faire parts ??? ta déco ??? tu n’organises pas de jeux pour la soirée ??? des broches pour les invités, mais personne voudra mettre ça !!! tu ne mets pas de shoes de mariage en satin ??? yaura pas de madras ?? » et j’en passe, mais en fait je ne me souviens pas de tout et c’est tant mieux
L’essentiel, c’est d’organiser une journée pendant laquelle vos véritables proches vous reconnaissent et aussi de choisir une robe dans laquelle on se sent trop trop bien pour courir, danser, vivre pleinement cette journée !!
Un autre conseil peut être : se séparer en douceur des invités : nous étions environ 80 le samedi (le traiteur d’amélie s’occupait de tout), une quarantaine le dimanche midi (nous avions commandé une paella) mais il a fallu préparer la salle et assurer le service, et le dimanche soir nous étions une dizaine pour un super pique nique amélioré (plateaux de fromages, foie gras laissé en petit cadeau bonus par le traiteur, pain, vin… un régal…), le tout jusqu’à 2 h du mat, heure à laquelle où nous avons rejoint notre magnifique chambre d’hotel (la bonne cette fois !)
Du coup, la transition s’est effectuée tout doucement et nous n’avons pas ressenti le manque, le blues dont certains parlent à l’issue de leur mariage.

 

  • Les bonnes adresses prestataires

– Le lieu
Prieuré Saint Pierre de Signan à Caissargues

– Photographie
Johanna Marjoux

– Les tenues
Robe, bibi, bijoux Cymbeline
Costume galeries lafayette, chaussures, chemise, cravate, ceinture : comptoir du textile à nimes
– Les accessoires

– Mise en beauté
Maquillage : autour de la beauté (manduel)
Coiffure : Franck Provost (nimes)

– Traiteur
Le traiteur d’Amélie (Mauguio)
– Décoration
Home made (ma maman et moi)


0

commentaire pour “Mariage en jaune et gris : Marie Anne & Anthony”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *