15
2013
Avr

Joli mariage afro en Belgique : Nathalie & John

J’ai le plaisir de bloguer aujourd’hui le reportage et le témoignage de John et Nathalie. Nathalie n’est autre que la blogueuse de Mademoiselle Wedding, un blog que j’ai eu plaisir à suivre lors de mes propres préparatifs. C’est donc avec plaisir que je partage avec vous le joli mariage so Mycwc, ainsi que le touchant témoignage de celle qui m’a inspirée. Et heureux hasard à la préparation de cette article je me suis rendue compte que nous nous sommes mariées le même jour, il y aura bientôt deux ans !

Pour ce mariage nous quitterons l’hexagone pour la Belgique et y découvrir ces joyeuses festivités pleine de joie et de bonne humeur et comme toujours avec une touche culturelle. Enjoy !

  • Les mariés

John et moi sommes ensemble depuis 2003. Nous nous sommes rencontrés un peu par hasard, même si en fait on aurait pu se rencontrer bien plus tôt. Nos parents se connaissent de longues dates, et à une époque ma mère avait essayé de me convaincre de rencontrer le fils de ses amis. A l’époque je lui avais dit qu’elle et moi nous n’avions pas les mêmes goûts et que donc je n’étais pas intéressée car j’étais sûre qu’il ne me correspondrait pas… Depuis ma mère, évidemment, prend un malin plaisir à me le rappeler !
Pour en revenir à la rencontre, nous étions encore étudiants du coup notre histoire a commencé doucement, sans prise de tête, on se laissait vivre et on aimait être ensemble. Après la fin de mes études, j’ai emménagé chez lui. Et les projets ont commencé à prendre de l’ampleur : voyages, achat d’un appartement, travaux dans cet appartement, etc… Je savais que c’était lui, et qu’il serait le père de mes enfants.

  • La demande

Pour les 30 ans de John, en 2009, je lui (nous) ai offert un voyage à NY. A peine arrivés, nous étions conquis par cette ville, on se sentait bien, il faisait super chaud. Le 3ème jour, on a décidé de faire le tour en ferry autour de Manhattan. Un moment on s’est retrouvé seuls en bout de bateau (la proue/la poupe je ne retiens jamais !), je faisais des photos de la skyline quand John a soudain pris ma main et m’a fait une très belle déclaration d’amour, il a terminé par un « Veux-tu m’épouser ? » j’étais complètement surprise, il m’a donc fallu quelques secondes pour hurler mon oui  . John s’en est ensuite voulu de s’être précipité, car il n’avait du coup pas prévu de bague, mais apparemment là sur le bateau, devant cette ville, ça lui a semblé être le bon moment et il n’a pas pu se retenir de me demander ma main. Puis nous sommes rentrés à Bruxelles, et avec les travaux on a un peu laissé le projet de côté. On savait qu’on ne se marierait pas avant 2011. La vie a repris son cours, puis un matin de mai 2010, soit 6 mois après la première demande (qui restera LA demande à mes yeux), mon amoureux m’a refait une demande avec une magnifique bague de fiançailles. J’ai évidemment re-dit OUI ! Et nous avons pu nous lancer dans les préparatifs.

  • Implication et réaction de L’entourage

Nos familles et nos amis sont supers importants, et nous souhaitions vraiment qu’ils se sentent tous à leur place le Jour J. John et moi sommes métis tous les deux, nos pères sont Belges et nos mères respectivement Burundaise et Rwandaise. Ces deux pays sont très proches culturellement donc nous n’avons pas eu à concilier des traditions particulières, nous avions les mêmes ! Du coup organiser le mariage a été très facile et simple, pas de présentation aux parents, pas de traditions à expliquer, bref c’était plutôt facile et une période très gaie.

  • Les préparatifs

La première étape des prépas a été de trouver une salle et de fixer la date. Nous voulions un lieu qui soit beau, bien situé (c’est dire en dehors de Bruxelles mais pas très loin non plus), avec une cour extérieur au cas où la fameuse drache nationale ne soit pas des nôtres. On a eu un véritable coup de foudre pour notre salle ( L’espace Delgoutte), une ancienne ferme rénovée avec beaucoup de goût et de modernité. Le proprio est aussi traiteur donc c’était deux choses importantes réglées en un coup ! Nous avons choisi le 30 avril 2011, on a pensé à nos futurs anniversaires de mariage et on s’est dit qu’une veille de jour férié c’était une bonne idée 😀 !Après ça, on s’est occupé du reste : robe (avec ma mère et mes témoins, choix d’un thème (New York évidemment 😉 ), choix du costume, des fleurs, de la déco. J’avoue que nous avons privilégié au maximum l’ambiance et la nourriture en bons épicuriens que nous sommes. Pour la déco des tables par exemple, notre ami Ikéa a été notre fournisseur car on voulait du simple : orchidées et cache-pot en centre de tables, des cadres photos avec des cartes vintage de NY pour indiquer le nom des tables et c’est tout ! Simple et efficace. Par contre pour le bouquet là on a choisi une petite fleuriste adorable qui m’a fait le bouquet de mes rêves : un bouquet multicolore de renoncules plein de peps. Nous avons tout fait à deux et rien demandé comme aide à nos familles. Et la seule chose que nous avions demandé à nos amis et témoins c’était de nous faire une chorale (un bon groupe d’amis musiciens ça aide  ) pour l’église. Du coup, comme ils ont eu pas mal de temps libre, ils ont pu nous concocter plein de surprises. 

 

• Le mariage

Pour le budget nous en avons eu pour 14 000 euro (un peu moins en fait) pour 150 personnes à la réception, 120 au dîner et 160 à la soirée, tout est compris sauf ma robe et le voyage de noces.

Comme je le disais nous avons eu des surprises de nos proches. D’abord à l’église, où la sœur de mon mari (chef de chorale) nous a préparé une chanson de sortie dans la langue de nos mères. Ils ont crées une chanson rien que pour nous, et nous l’avons découvert en même temps que les invités, j’en ai encore des frissons presque 2 ans après. Un beau moment d’émotions et un rappel à nos origines très festif ! Nos parents et frères et sœurs,eux, nous ont offert les tambourinaires du Burundi à la réception. Il faut savoir que c’est une tradition du Burundi et du Rwanda, et que ça porte bonheur aux mariés, ils enchaînent une série de rythmes et des chants qui vont avec. C’était juste incroyable ces sons de tambours, ça a conquis nos invités aussi qui ne connaissaient pas les tambourinaires du Burundi. Mon mari et moi avions aussi réservé une surprise à mon père. Normalement quand on épouse une fille au pays, on doit dédommager les parents avec une dot. Mon mari lorsque nous avions annoncé notre mariage avait blagué la dessus avec mon mère et le jour J, il a pu fièrement offrir un cadre photo d’une vache ( THE dot par chez nous 😉 ) qu’il a acheté au Burundi pour mon père. Ca a fait rire beaucoup de monde, à commencer par mes parents. La journée est passée à une vitesse folle, la soirée aussi, c’était vraiment une journée riches en émotion. On a pleuré de joie, ri, dansé et on a reçu un maximum d’amour de nos proches.

  • Le plus joli souvenir

Impossible de n’en citer qu’un… Niveau surprises, 3 moments forts : la chanson chantée par mon mari juste pour moi avant le dîner (grosse surprise, lui d’habitude réservé m’a surprise), la chanson de sortie en Kirundi de nos amis à l’église, et le flashmob surprise juste après notre première danse sur un morceau qu’on adore, orchestré par mes témoins avec la complicité de tous nos amis. Niveau émotions : la remise du bouquet chez mes parents, l’entrée dans l’église au bras de mon père, le discours de mon père.

  • Nos conseils

– Profitez de cette journée à fond
– Ne vous focalisez pas trop sur les détails qui pourraient ne pas être aussi parfaits que vous le souhaitiez lors des prépas, à part vous personne ne sait que la serviette devait être taupe et pas sable
– Engagez un vidéaste ou demander à une personne de filmer cette journée, ça reste mon grand regret de ne pas avoir une vidéo complète du jour J

  • Nos bonnes adresses

– Le lieu : Espace Del Goutte à Ophain, Belgique

– Photographie : Photo Event

– Les tenues : Robe Marylise Isadora costume Thierry Mugler, chemise et cravate Suit Supply

– Les accessoires : chaussures nina shoes pour moi, Puma Roma 68 pour monsieur

– Mise en beauté : ma belle-sœur et coiffure moi-même 😀

– Traiteur : l’éveil des 5 sens (traiteur de la salle)

– Décoration : Ikéa, fleuriste Demesmaecher à Jette

 

 

Crédit :
Photographie : Photo event

5

commentaires pour “Joli mariage afro en Belgique : Nathalie & John”

  1. Ma Belle Réception

    13 mai 2013, à 15:39

    Un bel article pour un mariage haut en couleur!

  2. Mademoiselle Wedding

    16 avril 2013, à 17:00

    Merci pour cet article Cynthia. Ca fait toujours plaisir de revoir les photos de cette belle journée <3

  3. Madame Happy

    15 avril 2013, à 19:34

    Ouaaahhh cette robe!!! J’adore!!

  4. Lalji

    15 avril 2013, à 16:03

    Les mariages que tu présentes sont toujours pleins de vie et donnent la pêche.
    Merci!

  5. Agnieszka

    15 avril 2013, à 12:59

    Une fois de plus, un superbe mariage, sans chichis mais très délicat et de beaux mariés à qui je souhaite beaucoup de bonheur 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *